Bourg Habitat est l’Office Public de l’Habitat de la Communauté d’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse. Il est au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants depuis 1929.

Premier bailleur du bassin de vie de Bourg-en-Bresse, Bourg Habitat gère un patrimoine de près de 5600 logements et en assure l’entretien pour le confort de ses 11 500 locataires. Par la vente de logements et de terrains, Bourg Habitat répond également aux attentes des ménages qui souhaitent devenir propriétaires. Nos équipes œuvrent chaque jour en faveur d’un habitat performant et durable, d’un cadre de vie attractif et d’un accompagnement de qualité des locataires et des demandeurs.

Constructeur expérimenté, Bourg Habitat participe au développement des territoires en proposant des solutions adaptées aux enjeux et besoins locaux. Véritable partenaire des collectivités locales, reconnu pour son savoir-faire, notre office construit des programmes immobiliers diversifiés : logements collectifs, intermédiaires et individuels, logements adaptés aux personnes âgées ou à mobilité réduite, crèches, petites unités de vie et MARPA, résidence étudiante, instituts médico-éducatifs …

Chiffres clefs

    5450 logements en gestion 128 collaborateurs   88 % de locataires satisfaits   24 M€ de chiffre d'affaires      26            Communes de l’Ain  11 500     Locataires  88,4 %   De locataires satisfaits*  593          Attributions  66           Logements livrés  48           Logements réhabilités  128           Collaborateurs Un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros et plus de 16 millions d’euros investis dans la construction et l’entretien du patrimoine * Résultats de l’enquête de satisfaction menée en 2017 auprès d’un échantillon représentatif de locataires. Enquête réalisée par QUALITEST pour le compte de Bourg Habitat.  

Nos missions, nos valeurs

Bourg Habitat est un bailleur social. A ce titre, il assure une mission de service public : le logement social. Un logement social est destiné à accueillir des personnes aux revenus modestes. Notre ambition est d’offrir à tous ceux qui en ont besoin un logement de qualité au loyer abordable.  Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), Bourg Habitat utilise les loyers versés par ses locataires pour mener à bien ses différentes missions : Loger les « Grands Burgiens » en proposant des logements de qualité, des résidences où il fait bon vivre et un cadre de vie soigné et attractif ; tout en favorisant les parcours résidentiels. Veiller à la satisfaction de nos locataires et les accompagner au quotidien grâce à un service de proximité efficace, disponible et à l’écoute. Aménager les villes et villages de la Communauté d’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse, tout en veillant à respecter les grands équilibres territoriaux. Construire des logements diversifiés, adaptés aux besoins du territoire et de ses habitants. Entretenir le patrimoine existant Au quotidien, nos équipes mettent leurs compétences et leur dynamisme au service des valeurs qui animent Bourg Habitat : proximité, professionnalisme et respect.

Un acteur de proximité, partenaire de l'ESS

Bourg Habitat est un acteur impliqué pour le développement des territoires où il intervient… Pas seulement sur le volet logement social. Notre office développe un réseau actif de partenariats, tant auprès d’acteurs institutionnels qu'associatifs. Informations à venir prochainement.

Notre histoire : 90 ans au service d’un territoire

1929 Création de l’Office d’habitations à bon marché (HBM) de Bourg-en-Bresse Pour faire face à la crise du logement, et en application de la loi du 5 décembre 1922, la Ville de Bourg-en-Bresse a décidé, par délibérations du 22 avril et du 3 juillet 1929, de créer un office municipal d’habitations à bon marché (HBM). Celui-ci voit officiellement le jour par un décret en date 22 novembre 1929. La première réunion du Conseil d’administration a lieu le 25 janvier 1930. M. Ernest Chaudouet devient le premier Président de l’Office HBM de Bourg-en-Bresse. 1931 Livraison des premiers logements de l’Office Les premières constructions de l’Office voient le jour dans le quartier du 23e régiment d’infanterie. Dans les années qui suivent, des logements « à bas loyers » et des HBM d’urgence sont construits dans les quartiers de Montholon, des Vennes et du Peloux. 1954 Prise en gestion des immeubles locatifs de la Ville Alors que la construction de ses logements se poursuit, L’Office HBM, devenu Office Public d’Habitations à Loyers Modérés (OPHLM) en 1950, prend en charge la gestion de l’ensemble des immeubles locatifs de la Ville. Il entre ainsi dans la catégorie des offices gérant de 300 à 500 logements. 1956 Début de l’urbanisation des quartiers de la Reyssouze puis du Pont des Chèvres L’Office HLM choisit les abords de la Reyssouze pour lancer un nouveau chantier de construction qui va donner vie à tout un pan de ville jusque-là délaissé. Trois ans plus tard, le parc de la Reyssouze, première zone à urbaniser en priorité (ZUP), compte 548 logements, desservis par ascenseurs.Au début des années 1960, une seconde ZUP de 313 appartements voit le jour au Pont des Chèvres. 1968 : Informatisation et mensualisation des quittances de loyer Jusqu’en 1968, la comptabilité des titres de recettes de loyers est faite manuellement chaque semestre. Avec ses près de 2500 locataires, l’Office fait le choix de produire des quittances mensuelles et, pour cela, d’utiliser les techniques modernes de l’informatique. C’est la Compagnie IBM France qui prend en charge cette mission. 1971 Aménagement du quartier de la Croix-Blanche L’Office lance les réflexions pour l’aménagement de la ZAC de la Croix-Blanche. Le Centre National d’Etudes Techniques est missionné pour analyser les deux projets proposés : « le groupement A.D.E.C.I. présente un projet de 123 logements en 3 tours R + 7 pour le prix global de 5.214.910 Francs, alors que l’O.T.R.A. propose 118 logements en 2 bâtiments accolés R+9 pour le prix de 5.201.845 Francs. » C’est finalement le projet du groupement A.D.E.C.I que le Conseil d’administration choisit, notamment du fait de la taille des cuisines, d’une plus grande facilité d’entretien des façades et d’une emprise au sol plus limitée. 1976 Construction des bureaux de l’Office au 16 avenue Maginot Dès 1973, devant l’importance prise par l’Office tant au niveau du nombre de logements gérés que du nombre de collaborateurs, celui-ci décide de faire construire ses propres bureaux au 16 de l’avenue Maginot à Bourg-en-Bresse. Le siège de l’Office quitte l’Hôtel de Ville pour s’installer dans ses nouveaux locaux le 1er octobre 1976. 1978 Élection des premiers représentants des locataires au conseil d’administration Le décret n° 78213 du 16 février 1978 fixe la nouvelle composition des Conseils d’administration des Offices d’HLM. Il est prévu que deux représentants des locataires fassent partie de ce nouveau conseil et pour ce faire, il est nécessaire d’envisager des élections. Les premières élections ont eu lieu les 7 octobre et 18 novembre 1978. Les locataires de l’époque avaient déjà le choix pour participer au scrutin : se rendre dans l’un des 4 bureaux de vote ouverts pour l’occasion ou voter par correspondance à l’aide d’une « lettre T ». 1989 Des pavillons individuels et des programmes en dehors de Bourg… l’Office diversifie ses activités L’Office s’engage dans la construction individuelle. Le lotissement « La Clairière » voit le jour à Bourg-en-Bresse (rue des Rossignols et rue des Fauvettes). Cette même année, l’Office décide pour la première fois de construire en dehors de la Ville de Bourg-en-Bresse. 19 logements sortiront de terre à Saint-Etienne-du-Bois. 1999 L’OPHLM devient Bourg Habitat ! Au terme de l’élaboration de son projet d’établissement lancé en 1996, l’Office Public de l’Habitat de Bourg-en-Bresse devient Bourg Habitat. Au-delà de ce changement de nom, de nombreuses actions seront engagées au niveau de la gestion locative et commerciale, de la fonction sociale de l’Office et de sa communication. 2006 Lancement du programme de rénovation urbaine à la Reyssouze Le 22 décembre 2006, la Ville de Bourg-en-Bresse et Bourg Habitat signent la convention pour réaliser l’opération de rénovation urbaine du quartier de la Reyssouze. Après 10 ans de travaux et un investissement de 102 millions d’euros dont 47 millions pour Bourg Habitat, 348 logements ont été démolis et autant ont été reconstruits à travers la Ville et sa première couronne. 844 logements ont également été réhabilités. Pour célébrer la fin du projet, un grand festival culturel baptisé « Reyssouze-sur-Scène » a été organisé à travers tout le quartier le samedi 2 juin 2018, en partenariat avec le théâtre de Bourg-en-Bresse. 2007 Premier programme intégrant des logements en accession sociale à la propriété. Le premier programme est livré en 2007 à Treffort. Parmi les 27 logements que compte le Verger du Moulin, 7 logements sont réservés à la location-accession. 2010 Rachat de la SAIEM de la Ville de Bourg-en-Bresse Bourg Habitat rachète le patrimoine de la SAIEM à la Ville et à la Caisse des dépôts et consignations, soit 489 logements situés dans le périmètre de la Communauté d’agglomération de Bourg-en-Bresse. 2015 Ouverture de la première résidence intergénérationnelle La résidence intergénérationnelle Charles Robin ouvre ses portes à Bourg-en-Bresse. Construit et imaginé par Bourg Habitat en partenariat avec la Ville de Bourg-en-Bresse, ce programme BBC de 25 logements repose sur un partage entre personnes de différentes générations ayant l’envie de se réunir régulièrement autour d’événements conviviaux. 2017 Rattachement à la Communauté d’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse Bourg Habitat, Office Public de l’Habitat de la Ville de Bourg-en-Bresse, change de collectivité de rattachement au 1er janvier 2017. Conformément à la réglementation, il devient un office intercommunal rattaché à la Communauté d’agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse (CA3B).